peut_on_maitriser_le_temps

Peut-on maitriser le temps ?

9 octobre 2016
  • Tout sur le temps

L’existence humaine est entièrement habitée par le temps, à la différence des animaux qui vivent dans l’instant et ne sont ni hantés par le passé ni préoccupés par l’avenir. Si nous vivions dans l’instant nous serions donc de simples animaux. Or l’homme passe sa vie à anticiper, regretter, attendre l’avenir, oublier le passé et à chercher à maîtriser le temps.

L’homme maîtrise le temps dans une certaine mesure

L’horizon de l’homme n’est ni plus ni moins que la mort et cette conscience d’être mortel transforme sa vie en destin, en une existence à laquelle il est condamné à donner un sens. La liberté de l’homme est donc cette faculté de former des projets et de se projeter dans l’avenir.

La mesure et la maîtrise du temps a interpellé l’Homme depuis les premières civilisations, en Chine et en Egypte notamment. Cette préoccupation était rendue nécessaire pour organiser la vie religieuse, sociale et économique de la société. L’Homme a appris à maîtriser le temps tout d’abord par le déplacement quotidien de l’ombre, le cycle lunaire ou le retour des saisons qui lui servirent de premières références.

Si l’on considère le temps comme un phénomène ou une loi physique, il devient alors parfaitement maîtrisable comme tout autre phénomène et ce grâce à des artifices techniques tels que le calendrier ou la montre qui font que l’on peut programmer et gérer son temps. Jour après jour, minute après minute, l’homme est tributaire d’un objet, l’horloge. Sa mesure régit notre société et nos journées, réunions, rendez-vous, courses, démarches, projets… tout cela en 24 heures, un mois voire un an pour les projets les plus importants.

Maîtriser le temps est donc devenu une nécessité à tel point que l’on peut aujourd’hui assister à des stages de gestion du temps, des cours permettant d’organiser sa vie professionnelle ou personnelle. Enseignés depuis une dizaine d’années aux Etats-Unis, ces cours sont accessibles à tous en France. On y apprend comment distinguer ce qui est urgent de ce qui peut attendre, comment mieux s’organiser, apprendre à dire non, à moins procrastiner, à déléguer… et de nombreuses techniques pour apprivoiser le temps et s’en faire un allié.

La course contre le temps, une illusion nécessaire

Si l’on considère maintenant le temps comme une notion dont l’Homme dépend, sa maîtrise devient alors impossible. La maîtrise du temps pourrait avoir des conséquences plus profondes que l’on imagine. Le propre du temps c’est ne pas être, c’est-à-dire de ne pas demeurer présent et sa maîtrise totale pose alors la question de l’immortalité. En retarder les effets le plus possible par des artifices notamment au regard de la santé et de la médecine (on vit plus vieux que nos ancêtres), de l’esthétique avec des techniques de comblement de rides et autres permettant d’atténuer les marques du temps est concevable mais le maîtriser au point d’en être maître et l’arrêter relève de l’impossible.

L’Homme serait donc impuissant face au temps qui apparaît comme un phénomène irréversible. Si on pouvait le maîtriser il serait alors simple de revenir sur une erreur passée et la mort ne serait plus définitive. Même la mémoire est incapable de maîtriser le temps, elle ne peut pas vraiment conserver le passé et les souvenirs s’estompent au fil des années.

L’essentiel est de comprendre qu’il n’est pas nécessaire de lutter contre la fuite du temps parce que même s’il rend la vie périssable, il est aussi ce qui lui donne un sens.

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Votre commentaire