beaujolais_nouveau_800x350px_L

Beaujolais nouveau

17 novembre 2016
  • Tout sur le temps

Le Beaujolais Nouveau : un vin international

Qu’on l’appelle Beaujolais nouveau ou Beaujolais Primeur, il est attendu chaque année par de nombreux consommateurs du monde entier. Le troisième jeudi de novembre, le Beaujolais Nouveau fait son apparition dans de nombreux pays.

Pourquoi cette date ?

Le Beaujolais Nouveau arrive invariablement le troisième jeudi de novembre. Mais ce ne fut pas toujours le cas. L’autorisation de commercialiser un vin nouveau a été établie en 1951 mais pendant 15 ans, la date de sortie fut variable. De 1967 à 1985, elle était fixée au 15 novembre. Toutefois, c’était trop proche du 11 novembre férié et cela pouvait tomber un week-end. C’est pourquoi, depuis 1985, le Beaujolais Nouveau est débouché officiellement le troisième jeudi du mois de novembre à minuit pile.

Qu’appelle-t-on le Beaujolais Nouveau ?

Le Beaujolais Primeur est obligatoirement produit sur l’aire d’appellation des Beaujolais et Beaujolais-Villages. Elle s’étend sur environ 55 kilomètres de long entre Mâcon et l’Arbresle. Le Beaujolais Nouveau est obtenu à partir de gamay N ou gamay noir à jus blanc, un cépage précoce et gros producteur. D’autres cépages peuvent être présents sans dépasser 15 %. Le rendement est d’environ 450 000 hectolitres par an. S’il y a douze appellations dans le Beaujolais, seuls les Beaujolais et Beaujolais-Villages permettent de produire le Beaujolais Nouveau.

Pourquoi est-il Nouveau ?

On l’appelle Beaujolais Nouveau car c’est un vin de l’année issu des raisins récoltés aux dernières vendanges et qui ne sont ni foulés ni pressés. La macération des grappes entières se fait en quatre jours dans des cuves saturées en CO². Cela donne un vin peu tannique, à la faible coloration et aux arômes fruités. Tous les Beaujolais Nouveaux ne sont pas égaux. Pour reconnaitre un bon cru, on doit avoir beaucoup de pulpe, des arômes de fruits rouges frais comme la fraise, le cassis, la groseille ou la framboise. Dans le verre, le Beaujolais Nouveau doit être d’un violet brillant. Cette saveur particulière varie en fonction des levures utilisées. On ne garde pas ce vin plus de six mois.

Un vin apprécié dans le monde entier

Même si les habitants de l’hexagone sont les plus gros consommateurs de Beaujolais Nouveau, d’autres en sont également friands. La moitié du volume produit est exporté en Asie et en particulier au Japon et en Corée du Sud. Les Japonais ont même le privilège d’être les premiers à le découvrir grâce au décalage horaire. En 2015, ce sont plus de 30 millions de bouteilles qui ont été commercialisées et 17 millions sont parties à l’étranger. Derrière les Japonais, ce sont les Américains qui sont les plus grands amateurs suivis par les Allemands. Mais ce sont près de 120 pays qui fêtent chaque année l’arrivée du nouveau cru. Beaujeu, capitale historique du Beaujolais, célèbre son arrivée par la fête des Sarmentelles. En Belgique, le Manneken-Pis vêtu du costume des compagnons du Beaujolais approvisionne les passants. Au Japon, on se baigne dans des piscines de Beaujolais Nouveau et partout en France, les cafés et restaurants proposent des dégustations dès minuit.

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Votre commentaire