le_sablier_800x350px_L

sablier

6 novembre 2016
  • Tout sur le temps

Notre sablier est un petit objet pratique qui nous permet de contrôler le temps de cuisson de nos oeufs. Il est également utilisé lors de jeux de société, pour éviter que chaque participant ne passe trop de temps à réfléchir. Il est généralement calibré pour mesurer des durées de une à cinq minutes. Sa forme a peu changé au cours des siècles. Il est formé de deux supports stables, un à chaque extrémité, et comporte deux petites ampoules de verre dont l’une contient une quantité de « sable » très précise. Au centre, séparant les deux ampoules, se trouve un goulot qui détermine la vitesse de passage du « sable » et donc celle du temps. Si le mot « sable » est mis entre guillemets, c’est parce qu’il ne s’agit en fait pas de sable, trop grossier pour être utilisé dans un instrument de précision, mais d’un mélange de poudre de marbre calciné, de coquilles d’oeufs, de plomb ou de zinc. Dès que le temps est écoulé, il est possible de renverser le sablier si nécessaire. Il ne donne pas l’heure mais une durée de temps, en général assez courte.

Des sabliers géants ?

Pour augmenter le temps mesuré par le sablier, il faut en concevoir des géants. Les deux plus grands sabliers au Monde s’écoulent durant une année entière : La Roue du Temps, à Budapest (Hongrie), a un diamètre de huit mètres, le sablier du Nima Sand Museum (Japon), six mètres.

Quand a t-on inventé le sablier ?

Il n’est pas facile de trouver une date précise. Parfois la légende indique qu’il aurait été inventé pour modérer les orateurs grecs trop bavards, ou au Moyen-Âge pour limiter le temps des sermons… Parfois encore on prétend que les Égyptiens l’utilisait déjà. Ce qui est certain c’est qu’il est très fréquemment représenté à partir du XIVe siècle. Mais, plus que son utilisation, ce qui fascine encore aujourd’hui c’est la figure métaphorique du sablier.

La symbolique du sablier

Le sablier représente le temps qui passe, inexorablement. Retourner le sablier peut signifier qu’il existe une continuité de l’existence de l’homme après sa mort. Ou bien qu’il peut, durant sa vie terrestre, renaître à un état plus « éclairé » avec une vision plus nette de sa place dans l’univers. Pour certains mystiques, la forme du sablier représente, pour l’ampoule du haut, le ciel et pour celle du bas, la terre. Le goulot étroit entre les deux est le passage par lequel passe le défunt, mais peut aussi évoquer l’accouchement, la naissance.

Le sablier ailé

Dans les cimetières, il est fréquent de voir sur les tombes un sablier ailé. Ce sont des ailes de colombes, d’anges ou de chauves-souris. S’il est évident que le sablier évoque le passage inexorable du temps, les ailes d’anges ou d’oiseaux sont les messagers de Dieu. Ils viennent avertir le défunt qu’il s’est affranchi du temps. Et que si, sur Terre, le contenu du sablier (soumis à la gravité) ne peut que « descendre » de l’ampoule du haut à celle du bas, l’âme peut enfin s’élever. Quant aux sabliers pourvus de chauves-souris, ils ne signifient pas que le défunt est voué aux enfers mais, comme cet animal vole dans l’obscurité, il est à même de guider l’âme dans la nuit et dans la mort. Ce sablier ailé nous fait penser au début du célèbre poème de Lamartine « Le lac » : « Ô temps, suspends ton vol… »

Le sablier et les francs-maçons

Lors de l’initiation d’un nouveau membre, celui-ci est invité à entrer dans « le cabinet de réflexion ». C’est une pièce étroite, obscure mais où l’on peut juste entrevoir, parmi de nombreux symboles, le coq, des ossements, le sel, le pain, l’eau, le mercure et le sablier. Ce dernier figure, en association avec les ossements, la mort mais aussi la résurrection. Comme nous l’avons écrit plus haut, ce n’est pas forcément une résurrection après la mort, mais une forme de re-naissance dans un état d’éveil plus évolué. L’initié ne sera plus jamais le même. Après la cérémonie complète de son initiation, il atteint un autre niveau de conscience.

Nous sommes ici bien loins du sablier gadget de nos jeux de société ou de notre cuisine. En creusant un peu, nous nous apercevons que ce petit objet si banal et commun a de bien multiples facettes aussi variées que mystérieuses.

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Votre commentaire