origine_mois_jours_800x350px_L_v2

L'origine des mois et des jours

30 novembre 2016
  • Tout sur le temps

La division du calendrier en mois et en jours

La plupart des calendriers donnent un nom à leurs divisions en mois et en jours. Cela constitue un repère dans le temps pour les hommes. Le plus souvent, les noms des mois évoquent un phénomène naturel ou agricole qui correspond à cette période de l’année, ou encore des divinités.

Le calendrier grégorien, celui que nous utilisons aujourd’hui en Europe catholique depuis le XVIe siècle, et dans le restant du monde depuis une période plus récente, divise l’année en douze mois, chacun comprenant entre 28 et 31 jours. Une semaine correspond à une période de 7 jours, 7 étant dans beaucoup de religions le chiffre de la perfection, de l’accomplissement. À chacun de ces sept jours le calendrier grégorien a donné un nom qui est en rapport avec des divinités antiques.

L’origine des noms des mois

Les noms des mois du calendrier grégorien ne sont pas uniformes : certains font honneur à un dieu romain, d’autres à un empereur, d’autres encore portent un nom chiffré en rapport avec leur place dans le calendrier.

Janvier est le mois de Janus, dieu du commencement.
Février, le mois du rituel de Februa, fête païenne qui se tenait ce mois-là.
Mars, le mois du dieu du même nom, dieu de la guerre.
Avril viendrait du latin « apricus », qui signifie « ouvert au soleil » : c’est le mois du renouveau.
Mai est consacré à la déesse Maïa, pour la fécondité, la floraison de la terre.
Juin est le mois de Junon, épouse de Jupiter.
Juillet a été nommé ainsi en l’honneur de Jules César, né durant ce mois.
Août est le mois de l’empereur Auguste, son successeur.
Septembre est littéralement « le septième mois ». Dans le calendrier grégorien, il occupe la neuvième place, mais il correspondait au septième mois du calendrier romain (selon lequel l’année commençait en mars).
Même principe pour les mois suivants : octobre, « le huitième » ; novembre, « le neuvième » ; décembre, « le dixième ».

L’origine des noms des jours

Chaque jour de la semaine se termine (ou commence) par « di ». Ce mot vient du latin « dies », qui signifie tout bêtement « le jour ».

Ainsi, le lundi est le jour de la Lune (lunae dies).
Le mardi, le jour du dieu Mars (martis dies).
Le mercredi, le jour du dieu Mercure (mercurii dies).
Le jeudi, le jour du dieu Jupiter (jovis dies).
Le vendredi, le jour de la déesse Vénus (veneris dies).

Voilà pour les jours dédiés à une religion polythéiste. Évoquons maintenant les deux derniers jours de la semaine, qui font honneur à deux religions monothéistes : le samedi (sabbati dies) est le « jour du Sabbat », jour de repos des juifs, et le dimanche (dominica dies) est le « jour du Seigneur », celui des chrétiens. Cela dit, les deux derniers jours de la semaine étaient eux aussi, autrefois, dédiés à des divinités romaines : le samedi était le jour de Saturne, et le dimanche le jour du soleil. D’ailleurs, les Anglais et les Allemands continuent d’appeler ainsi les deux derniers jours de la semaine (Saturday et Samstag – Sunday et Sonntag).

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Votre commentaire