3-Interview-Antoine-Corbine

Rentrée des Classes 2017-2018: Antoine Corbineau X Quo Vadis

25 avril 2017
  • Rencontres

La prochaine Collection Rentrée des Classes 2017-2018 chez Quo Vadis va faire la part belle aux créateurs français…Des illustrateurs talentueux comme Antoine Corbineau viendront ajouter une touche d’optimisme et de légèreté aux agendas, cahiers de texte et produits de papeterie pour la prochaine rentrée scolaire. Gros plan aujourd’hui sur Antoine Corbineau, illustrateur Nantais qui a su se faire une place dans le monde artistique en travaillant pour des médias et des enseignes de renommée. Sa particularité ? Le sens du détail…chaque illustration de l’artiste est marquée par des petits détails remplis d’humour. Les villes sont pour lui un véritable terrain de jeu, et il réinterprête avec brio les cartes des grandes villes d’Europe. Pour Quo Vadis, Antoine Corbineau s’est approprié l’univers des adolescents en cartographiant la musique et les réseaux sociaux. Rencontre.

Bonjour Antoine, Pourquoi cette passion autour des villes ?

J’ai depuis longtemps le goût du voyage, réel ou imaginaire, et celui du dialogue des cultures. J’aimerais voyager plus, je le fais avec mes dessins. Les villes en cela me plaisent, les grandes villes en particulier, car elles sont des carrefours, des lieux où des vies et des histoires se croisent et se confondent.

Quelle est la ville qui vous passionne le plus ?

Plus récemment c’est la ville de Moscou qui m’a vraiment impressionné, j’y ai retrouvé une énergie, parfois presque anarchique, et une modernité similaire à celle que l’on peut ressentir à Londres ou New York. J’aimerais découvrir Rio également, que j’ai adoré dessiner mais que je ne connais pas « en vrai ».

Vos illustrations fourmillent de 1000 détails…comment faites-vous pour garder en tête toutes ces idées ?

Cela demande pas mal de concentration et un gros travail de documentation préalable afin de me faire une image globale du visuel avant même d’avoir commencé à le dessiner.

Quelle place tient le papier dans votre travail ?

Il est indispensable pour moi, je ne suis pas maniaque mais j’utilise toujours le même depuis plusieurs années, peut-être un peu par superstition. Tous mes crayonnés sont faits sur papier au crayon, plutôt que directement à la tablette graphique. C’est comme cela que je ressens mieux le travail qui se construit.

Pour Quo Vadis, vous vous êtes approprié l’univers des adolescents en cartographiant la musique et les réseaux sociaux ? Quels détails vous semblaient importants à mettre en avant sur les produits ?

C’était un exercise pas forcément évident puisque je ne suis plus vraiment un adolescent… Je ne voulais pas être complètement à côté de la plaque. J’ai donc interrogé quelques adolescents ou post-ados, afin de cerner un lexique, des expressions un peu décalées, avec un peu de second degré parfois… Le lexique adolescent est assez riche et inventif, les expressions utilisées varient rapidement et diffèrent selon les régions, c’était donc plutôt amusant d’y chercher des perles ou des « classiques ». Pour la musique, c’est très lié aux styles vestimentaires et aux attitudes souvent très contrastés d’un genre musical à l’autre, il y a beaucoup d’inventivité là aussi.

Quel est le projet le plus fou sur lequel vous aimeriez travailler ?

J’aimerais faire une grande carte des Etats-Unis, je le ferai certainement un jour. Celle de l’Europe également. Deux gros projets!

Avez-vous une info en exclu à communiquer aux lecteurs de J’ai rendez-vous avec ma vie ?

Je travaille sur un nouveau projet de cartographie qui devrait plaire aux amateurs de vins…

Merci Antoine ! Voici en exclusivité une sélection des produits dessinés par Antoine Corbineau pour la Rentrée des Classes 2017-2018 qui seront bientôt en vente ou en pré-commande chez nos revendeurs

Antoine-Corbineau_produits

1- Textagenda Musique 12x17cm / 2- Fourre-tout plat 23×12,5cm / 3-Fourre-tout rond 23x8cm / 4- chemise à élastique 24x32cm

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Votre commentaire