handlettering_800x350px

L'art du handlettering

4 mai 2017
  • Tendances

L’écriture manuscrite revient en force depuis quelques temps dans la mode, dans la pub et dans nos carnets aussi…Authentique et décorative, on vous dit tout sur la tendance du handwriting, encore appelée handlettering…

Qu’est-ce-que le Handlettering ?
Le handlettering peut être tout simplement défini comme étant l’art de créer et dessiner des lettres à la main. L’objectif du lettering est de créer une combinaison de couleurs et de formes qui sera utilisée pour une création unique et qui retranscrit un sentiment spécifique. L’artiste utilise ainsi les déliés et les pleins des lettres pour donner forme à ses idées. L’approche du lettering est originairement manuelle : les motifs et les lettres sont dessinés de manière artisanale avec un stylo, du graphite ou parfois au pinceau. Cependant, une nouvelle génération d’artistes retravaille également ses créations sur Adobe illustrator en utilisant la palette graphique. Cela donne un rendu très intéressant qui allie vintage et modernité.

Ce qui distingue typographie, calligraphie et handlettering
Ces trois formes d’art utilisant les lettres peuvent sembler similaires, mais il existe des différences entre elles :
– La typographie repose sur des procédés d’impressions permettant d’utiliser des caractères existants.
– La calligraphie est un art ancien, l’art d’écrire des lettres selon des formes qui sont déjà établies.
– Le handlettering est, quant à lui, l’art de dessiner les lettres pour un usage unique, en combinant différents styles et formes.
En fait, le hand lettering peut s’apparenter à la customisation de la calligraphie, la démarche est la même que celle du graffiti, d’où il tient d’ailleurs son origine.

Petite leçon d’histoire
Vers la fin du 19ème siècle et jusqu’à la fin du 20ème siècle, le savoir-faire de la calligraphie était très en vogue. A cette époque, des peintres spécialisés dans la peinture de lettres réalisaient les devantures d’enseignes sur un grand nombre de supports tels que le bois, le verre ou le béton. Avec l’apparition de l’informatique, ce savoir-faire s’est perdu au fil du temps. Aujourd’hui, l’écriture à la main revient en force et s’affiche sur tous les objets du quotidien. Les adeptes de Bullet Journal utilisent cette technique pour réaliser des titres décoratifs dans leurs carnets. C’est aussi un bon moyen de s’initier au dessin …les lettres sont une base intéressante à explorer, même pour des personnes qui ne maîtrisent pas le crayonné. Et même s’il est de nos jours difficile d’en faire son métier, cette approche séduit de nombreuses marques qui souhaitent s’exprimer de façon originale et créative.

Pour aller un peu plus loin….
Les grands noms du Lettering à retenir. N’hésitez pas à visiter leurs profils , ils sont une source d’inspiration inépuisable…
– « Letterer » et illustratrice, Jessica Hische est née en 1984 aux Etats-Unis, elle et originaire de San Francisco. Sa célébrité lui vient, en particulier, de sa publication dans Forbes, de la création du nouveau logo de Mailchimp et de son projet Daily Drop Cap qui consistait à poster chaque jour une lettre capitale différente depuis 2009.
Simon Walker vit lui aussi aux Etats-Unis, au Texas, dans la ville d’Austin. Se désignant selon ses propres termes comme un « custom-typographer », ce graphiste travaille en freelance. Il peut se prévaloir d’avoir travaillé pour des célèbres clients tels que Nickelodeon, Nike ou encore Vanity Fair. Il propose d’ailleurs un cours très complet permettant de s’initier à l’art du hand-lettering.
Dan Cassaro, designer venant de Brooklyn, est l’un des graphistes les plus réputés du moment. Chouchou de la presse américaine, il est très à la mode. Ses spécialités sont la typographie, les logos et le lettering.
Jon Contino c’est « The letterer » américain, il est d’ailleurs le plus primé de cette petite sélection avec pas moins de 13 awards du monde de l’art reçus à travers le monde. Il a notamment travaillé pour IBM, Diet Coke, la série Boardwalk Empire et pour le célèbre Stephen King pour lequel il a créé la couverture d’un livre.

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Votre commentaire