calendrier-lunaire_800x350

Le calendrier lunaire, à quoi ça sert?

10 juillet 2017
  • Tout sur le temps

Depuis la nuit des temps, le Soleil et la Lune rythment la vie des hommes. Si la plupart des peuples ont aujourd’hui adopté le calendrier solaire, il ne faut pas pour autant négliger l’importante influence que la Lune exerce sur nous durant chacune de ses phases. Petit point sur l’intérêt du calendrier lunaire que vous retrouvez dans tous les agendas Quo Vadis…

La Lune, un astre qui nous conseille de manière avisée

On conseille généralement aux personnes qui désirent prendre des décisions importantes ou démarrer un projet d’envergure de le faire lorsque la Lune est croissante. Cela leur permettra ainsi d’être littéralement tirées vers le haut et de bénéficier de l’énergie positive dégagée par cette dernière ! La période de la Lune décroissante est quant à elle particulièrement propice pour celles et ceux qui désirent se débarrasser de toutes formes d’influence négative ou d’une mauvaise habitude, comme par exemple arrêter de fumer ou faire le point sur une relation personnelle ou professionnelle peu satisfaisante.

Un cycle à respecter pour rester en bonne santé

La Lune exerce indéniablement une forte influence sur notre planète, les animaux et les êtres humains. C’est par exemple l’attraction lunaire qui est en grande partie responsable des marées, qui peuvent se montrer impressionnantes lorsque la Terre, la Lune et le Soleil sont parfaitement alignés. Tout le monde a également remarqué que nos animaux de compagnie ou nos collègues de bureau se montraient plus nerveux à l’approche de la pleine lune, sans que les scientifiques ne puissent expliquer clairement ce phénomène. Nos grands-mères, qui sont bien souvent la sagesse incarnée, nous conseillent de nous couper les cheveux quand la Lune est ascendante si l’on désire qu’ils poussent plus vite, et lorsqu’elle est descendante si l’on veut qu’ils soient plus robustes et plus épais. Idem pour les ongles. De nombreux régimes préconisent de plus en plus aux personnes désireuses de perdre du poids de suivre les phases lunaires. Sans trop entrer dans les détails, ils recommandent de plus ou moins jeûner pendant 3 jours à chaque pleine et nouvelle lune, et de consommer beaucoup d’aliments détoxifiants durant la lune décroissante.

Jardinage : à faire et ne pas faire

S’il est un domaine qui tient sérieusement compte de l’influence de la Lune, c’est bien le jardinage ! Les conseils à ce sujet sont si nombreux qu’il est impossible de les recenser tous. Tout jardinier digne de ce nom possède ainsi un calendrier lunaire très précis. Il lui permettra de savoir que faire et planter en fonction de la région où il vit et des phases lunaires. Il lui est par exemple recommandé de ne pas travailler dans son jardin durant les jours de périgée (quand la Lune est la plus proche de la Terre), d’apogée (quand elle en est le plus éloignée) et de nœuds lunaires. Il est par ailleurs de tradition de semer, récolter et greffer lorsque la Lune est ascendante, et de planter, repiquer et fertiliser lorsqu’elle est descendante.

Petit rappel : la Lune est dite croissante quand elle forme un « D » et décroissante quand elle ressemble à un « C ».

Commentaires

  • Aucun commentaire.

Votre commentaire